Un ciné-concert est une projection de film muet accompagné en direct par un musicien. Or, s'il y a bien un genre musical qui évoque immédiatement le cinéma muet, c'est bien le piano Ragtime. Peut être parce que le cinématographe, le Ragtime sont apparus et se sont développés à la même époque, mais surtout : nombreux étaient les pianistes de Ragtime qui jouaient dans les cinémas/théâtres et de nombreux 'rags' ont été écrits spécifiquement pour l'accompagnement des films muets.

     Une nouvelle tendance apparue depuis quelques années ressuscite les anciens films muets sous la forme de ciné-concerts, en les faisant accompagner, comme dans le temps, par un musicien "en direct" au cours de la projection. Selon les artistes accompagnateurs, la démarche et l'approche peuvent être très différentes; les uns préférant la création/improvisation résolument contemporaines utilisant, par exemple des instruments électroniques, les autres étant dans une démarche d'authenticité et de respect à la fois de l'oeuvre cinématographique et de son contexte historique.

     Etant pianiste de Ragtime, c'est dans cette deuxième catégorie que je me classe, afin de privilégier et mettre en valeur ce qui se faisait à l'époque en effectuant un constant travail de recherche de sources et de documents d'époque. Ainsi, l'interprétation de Ragtime - au sens large, que ce soit des marches two steps, des one-steps, des fox trot, des intermezzos ou des valses syncopées - est omniprésent. J'utilise également l'improvisation libre pour relier les scènes du film et l'adapter à l'action, toujours dans le style de ce que les auditeurs de la Belle Epoque pouvaient entendre dans les cinémas.


     Bien sûr, le répertoire de films qui se prête le plus à ce type de musique est le "burlesque" ou "slapstick", c'est-à-dire les courts/moyen/longs métrages comiques, représenté par les productions de Charlie CHAPLIN, Buster KEATON, Harold LLOYD, Fatty ARBUCKLE. Leur humour, pourtant si particulier est toujours intact, 90 ans après, et les spectateurs du troisième millénaire, qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, sont toujours autant captivés!

     Une séance de ciné-concert dure, selon la programmation des films choisis, entre 1H - 1H30 et est composée d'un ou deux dessins animés d'époque, des films avec Charlot et Buster Keaton (ou Fatty Arbuckle). Prévoir, le cas échéant: l'écran de projection et vidéoprojecteur/lecteur DVD ou câble VGA et... le piano. j'apporte les films que je sélectionne au format numérique, soit sur DVD ou depuis un ordinateur portable.


     Concernant la partie technique: les films sont disponibles sur DVD ou clé USB, je les choisis et les apporte avec moi. Un ciné-concert nécessite:
Les signalent les options que je peux fournir selon une grille de tarification supplémentaire, y compris le pianino (petit piano acoustique).






Si vous n'avez pas le menu, cliquez ici